Chantier-école à Saint-Laurent-d’Agny

Landes-de-BerthoudLe jeudi 15 janvier, la lande de Berthoud à Saint-Laurent d’Agny accueillera des élèves du lycée horticole de Dardilly pour un chantier-école organisé par le Conservatoire d’espaces naturels (Cen) Rhône-Alpes.  

La lande de Berthoux, un site en gestion conservatoire
Certaines landes de l’Espace Naturel Sensible du plateau mornantais font l’objet d’une gestion conservatoire particulière. En effet, ces landes sont des milieux très riches en biodiversité, mais demandent un entretien régulier. La lande de Berthoud est gérée de manière à préserver le busard cendré, espèce patrimoniale qui a trouvé refuge sur le plateau mornantais. Cette gestion conservatoire a également permis à d’autres espèces de s’exprimer : on trouve l’ophrys abeille, orchidée protégée très rare sur le département du Rhône, ou encore la laiche de Hartmann, protégée également. Ces landes abritent d’autres espèces plus communes, du gibier et une grande diversité d’oiseaux. L’objectif de la gestion conservatoire et de maintenir une mosaïque de milieux au sein de la lande : des milieux ouverts type prairie ou pelouse, des buissons de différentes tailles et âges, et quelques arbres.

Des partenariats pour restaurer et préserver le site
Cette année, pour la première fois, des étudiants en première STAV du Lycée horticole de Dardilly participeront à l’entretien du site. Au programme : débroussaillage sélectif et broyage des rémanents de coupe.
Ce chantier vise à restaurer la lande, mais aussi à contribuer à la formation des étudiants : partie intégrante du dispositif pédagogique, ce chantier grandeur nature permet aux lycéens de rencontrer des professionnels et de découvrir sur le terrain un exemple concret de gestion et les moyens techniques mis en œuvre.
Suite à cette restauration, un entretien régulier permettra de maintenir la mosaïque de milieux et donc de préserver les différentes espèces présentes. Pour cela, le pâturage est la solution la plus durable et économique, un partenariat est envisagé entre le Cen Rhône-Alpes et un éleveur.

Lire le communiqué de presse