Le Micrope dressé s’installe dans de nouvelles parcelles au Montclaret

Micrope dressé

Depuis 2016, un troupeau de chèvres pâture une pelouse sèche en voie d’embroussaillement sur le Montclaret (commune de Boisset-Saint-Priest, dans la Loire).  En effet, sur ce site abandonné de l’agriculture, les broussailles gagnaient rapidement du terrain. Au cours de l’année 2016, les chèvres ont bien mangé buissons épineux et genêts, mettant un coup d’arrêt à leur progression. Ce faisant, elles ont beaucoup piétiné le site, laissant quelques plages de sol nu, ce qui n’était pas recherché mais a valu au Conservatoire une belle surprise : au printemps 2017, au cours d’un état des lieux de la végétation, une population de Micrope dressé a été découverte dans les zones de sol nu créées par les chèvres !
Cette petite plante annuelle protégée existait déjà sur le site, à proximité de la carrière, où elle devrait disparaître suite aux travaux d’agrandissement. Elle est adaptée à la vie dans les milieux secs où les autres plantes ont de la difficulté à s’installer. A l’avenir, le pâturage d’une partie du Montclaret par les chèvres devrait permettre de préserver des milieux favorables à cette espèce.