Opération expérimentale sur la plaine alluviale de l’Ardèche

Dans le cadre des actions menées pour la préservation et la mise en valeur des zones humides de la plaine alluviale de l’Ardèche (communes d’Aubenas, de Saint-Etienne-de-Fontbellon, de Saint-Sernin et de Vogüé), le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes a mené un chantier de restauration des pelouses alluviales, milieux protégés et très rares de ce territoire. Ces milieux fragiles sont fortement menacés par la colonisation croissante du robinier faux-acacia et de l’ailante glanduleux, deux espaces invasives pionnières à croissance rapide.

Pour sauver ces milieux d’exception, la lutte contre ces deux espèces à fort pouvoir colonisateur est nécessaire. Mais une mauvaise intervention peut aggraver la colonisation car ces espèces rejettent fortement sur souche à la coupe et drageonnent par voie racinaire !

Grâce au soutien de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de l’Etat (fond Natura 2000), le Conservatoire et le bureau d’étude GAMAR (impliqué de longue date sur la gestion alternative pour l’éradication des espèces invasives) ont initié une opération expérimentale mi-septembre 2016 pour éradiquer ces plantes invasives. Près de 200 arbres ont été traités sur le secteur dit « champ de l’œuf », à Vogüé : près d’un demi-hectare de ces pelouses alluviales a ainsi été restauré. Un suivi de cette opération sera réalisé pour vérifier l’efficacité à long terme de la technique…

Avant travaux

Avant travaux

Après travaux

Après travaux

Coupe et évacuation des arbres

Coupe et évacuation des arbres

Mise en place de dispositifs sur chacune des souches

Mise en place de dispositifs sur chacune des souches