Tous réunis pour la préservation des zones humides !

60 personnes étaient présentes le lundi 23 novembre 2015 pour participer à une journée d’échanges techniques, organisée par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes. La présence des participants a illustré l’importance que les territoires portent sur les zones humides et leurs services rendus, et l’intérêt de se réunir pour réfléchir ensemble à la définition de stratégie de préservation en leurs faveurs.

Les zones humides, territoires de projets !

Depuis quelques années, les acteurs territoriaux et locaux s’investissent à plusieurs niveaux dans la préservation des zones humides : inventaire et hiérarchisation de zones humides, gestion de sites, communication et sensibilisation… Disposer à l’échelle d’un territoire d’une vision globale et stratégique des enjeux des zones humides constitue un outil adapté pour la mise en œuvre de démarches de gestion et de restauration de ces milieux.

En novembre 2013 en Drôme et en février 2014 en Ardèche ont été organisés les précédents comités techniques départementaux zones humides. Ces comités, qui réunissent l’ensemble des acteurs départementaux en lien avec la gestion et la préservation des zones humides (syndicats de rivière et autres collectivités territoriales, Agence de l’Eau, services de l’Etat, Départements, Région Rhône-Alpes, gestionnaires, représentants des usagers,…), permettent d’échanger et de promouvoir une dynamique autour de la thématique des zones humides.

La journée d’échanges techniques du 23 novembre devait ainsi permettre de réunir un comité bi-départemental afin de réfléchir à l’élaboration de stratégies territoriales partagée « zone humide».

 

Un travail collectif pour réfléchir aux éléments clés des stratégies territoriales en faveur des zones humides

Collectivités territoriales, organismes institutionnels, gestionnaires d’espaces naturels, représentants d’usagers, tous étaient présents pour établir une vision d’ensemble de la gestion des milieux humides. Après la présentation des grandes lignes de ce que représente les stratégies territoriales par Antoine Rouillon, administrateur du CEN Rhône-Alpes, un temps de travail collectif en ateliers, enrichis des retours d’expériences des participants à travers une table ronde, a permis de faire ressortir plusieurs éléments clés (telle une boîte à outil) à retenir pour construire ces stratégies.

Pour illustrer la thématique d’échange, la journée s’est poursuivie par une visite de terrain avec le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Véore, où les participants sont partis à la découverte d’un projet de restauration des fonctionnalités d’une plaine alluviale agricole.  L’occasion pour tous d’échanger sur le sujet, dans un esprit de convivialité.