Un partenariat renouvelé avec l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Près d’une trentaine de personnes étaient réunies ce lundi 12 mai pour la signature d’un nouvel accord-cadre entre l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et les quatre Conservatoires rhônalpins.

FG_Signature-accord-cadre-Agence_12mai14Les zones humides sur le devant de la scène

Le 12 mai 2014, les zones humides étaient à l’honneur : visite du marais de Morlin à Taluyers, l’un des derniers marais du département du Rhône, à l’occasion des 20 ans de l’opération nationale Fréquence Grenouille ; sortie de l’ouvrage Regards croisés sur les zones humides. Des hommes et des femmes s’engagent ; et enfin signature d’un nouveau programme de préservation et de restauration des zones humides de Rhône-Alpes.

Objectif : stopper le déclin des zones humides

Comme le rappelle Martin Guespereau, directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, même s’il a été ralenti, le déclin des zones humides se poursuit. Compte tenu de l’ampleur des enjeux, une mobilisation forte s’avère plus que jamais indispensable. C’est pourquoi l’Agence de l’eau a pris le virage de la reconquête des zones humides. Elle a doublé ses engagements financiers pour les milieux, à plus de 400 millions d’euros avec son programme d’action 2013-2018 « Sauvons l’eau ». Et renouvelé ce lundi 12 mai son engagement auprès des quatre conservatoires de Rhône-Alpes, à travers un programme d’actions aux objectifs ambitieux et un soutien financier qui s’élève à 2 millions d’euros par an pour les 4 cen. L’objectif ? Agir au plus vite pour inverser la tendance et stopper le déclin des zones humides.