CTmaresLes mares prairiales de plaine ont été pendant longtemps considérées comme une richesse permettant aux troupeaux de s’abreuver. Avec l’arrivée de l’eau courante et l’intensification des pratiques agricoles, les mares deviennent inutiles, voire gênantes. Leur préservation est pourtant nécessaire à la survie du triton crêté et de nombreuses autres espèces.

Auteur : Jean-Luc Grossi (AVENIR)

Date de parution : janvier 2010