Quand on parle « protection de la biodiversité », ce qui vient d’abord à l’esprit, c’est la forêt amazonienne, les récifs coralliens, la biodiversité marine…

Moins médiatisée mais toute aussi préoccupante : l’érosion de la biodiversité des écosystèmes d’eau douce, zones humides, rivières… L’indice Planète vivante montre que les espèces présentes sur ces milieux déclinent à un taux au moins deux plus élevé que les espèces terrestres ou océaniques.

Pour nous aider à mieux communiquer sur la biodiversité des rivières, nous avons besoin de vous !

Ce questionnaire a pour but de nous aider à construire une nouvelle stratégie de communication, davantage en phase avec les préoccupations et attentes des acteurs de terrain. Y répondre ne prend que quelques minutes et les réponses, strictement confidentielles, feront l’objet d’une analyse globale. Date limite pour répondre : 17 juillet.

Merci d’avance pour votre participation !