Réapparition d’une espèce végétale très rare sur le marais de Morlin (Rhône)

Pilulaire à globules

Pilulaire à globules – Photo prise par Jean-François Christians, l’expert botaniste qui a revu cette plante sur le marais de Morlin

Dans une des mares du marais de Morlin, sur la commune de Taluyers (69), la pilulaire à globules a fait sa réapparition. Parfois surnommée boulette d’eau, cette plante très rare est protégée sur tout le territoire français. Son retour sur le marais est une très bonne nouvelle et témoigne de la richesse de ce milieu naturel.

 

La pilulaire à globules, une drôle de fougère

De son nom latin, Pilularia globulifera, la pilulaire à globules est une fougère filamenteuse aquatique. Sur le marais de Morlin, elle n’avait pas été revue depuis 2005. Mais en 2016, suite à un curage d’une mare, quelques individus de cette espèce avaient fait leur réapparition, mais sans présence de sporocarpes, les coques qui contiennent les spores. Depuis, elle n’avait pas été revue. Il a fallu attendre cet été pour la retrouver !

 

 

 

Chantier écovolontaire avec le Lycée horticole de Dardilly

Chantier écovolontaire avec le Lycée horticole de Dardilly

Quelles sont les raisons de sa réapparition ? 

Le curage manuel de la mare, effectué en octobre de l’année dernière, a de fait favorisé son retour en masse. Les travaux avaient été réalisés par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes, en charge de la gestion du site et les élèves du Lycée horticole de Dardilly, dans le cadre d’un chantier écovolontaire. Il faut savoir que la pilulaire est une espèce qui affectionne les milieux neufs et humides. Le curage de la mare a ainsi permis de retirer la couche de végétation et de mousse qui l’empêchait de se développer.

 

 

Pilulaire à globules sur le marais de Morlin

Pilulaire à globules sur le marais de Morlin – © Jean-François Christians

 

Le marais de Morlin, dernier site dans le Rhône abritant cette espèce

Aujourd’hui, la Pilularia globulifera s’épanouit sur plus de 250 m2, et de nombreux sporocarpes sont également présents. Dans le Rhône, le marais de Morlin est le seul endroit où l’on trouve la pilulaire et il ne reste que quelques dizaines de stations sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans le milieu naturaliste et chez les botanistes, cette découverte a suscité l’enthousiasme général.

 

Le Conservatoire d’espace naturels Rhône-Alpes gère le site depuis les années 2000, grâce à une convention signée avec la commune de Taluyers. Le marais n’est pas accessible au public, néanmoins des visites sont organisées régulièrement. Pour être informé des prochaines excursions, rendez-vous sur la page facebook ou abonnez-vous à notre newsletter !