Généralités

CouriassesEn bordure ouest du massif de Roussas, le site des Couriasses accueille plusieurs habitats et espèces remarquables.

Les pelouses sèches des Couriasses témoignent d’une tradition pastorale ancienne. Elles abritent plusieurs espèces végétales rares et/ou protégées, telles que l’iris  nain, l’asphodèle rameuse, ou bien le marbré de Lusitanie, un papillon rare dans la Drôme. Véritable carrefour climatique, le site accueille même quelques espèces méditerranéennes qui se trouvent ici en limite d’aire de répartition (comme les fauvettes passerinette et mélanocéphale par exemple). Mais le clou de cet espace naturel, c’est sans doute le cystise à longues grappes, un arbrisseau de la famille des pois qui fleurit jaune au printemps et qui n’est présent en France que dans quatre départements (Ardèche, Drôme, Gard et Lozère).

Les pelouses sèches se développent sur des terres arides. Toutefois, même si le sol est peu épais, les arbres et arbustes peuvent coloniser petit à petit ces espaces et les faire disparaître. Géré depuis 2004 par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes, une partie du site fait régulièrement l’objet de travaux pour limiter la dynamique des buis et maintenir un tapis végétal ras et ouvert favorable aux espèces des pelouses sèches. Le reste de la parcelle est laissé en libre évolution.

Données clés

Types de milieux : pelouses sèches, forêts

Superficie : 14,5 hectares

Commune concernée : Malataverne (Drôme)

Gestion conservatoire depuis : 2001

Maîtrise foncière : pour partie propriété du Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes

Site accessible au public : oui, avec un sentier de grande randonnée bordant le site au nord

Partenaires financiers : Région Rhône-Alpes, COVED, Réseau ferré de France (mesure compensatoire)

Actualités du site

En savoir plus

PDGS-couriasse-web

Contact :Virginie Pierron

Ecrire au chargé(e) d’études