Déboisement : mission accomplie pour cette année !

Au total, ce ne sont pas moins de 17 hectares qui ont été défrichés depuis le début des travaux, soit environ un tiers de la zone concernée par l’enfrichement. Ce sont principalement des bouleaux et des saules cendrés qui ont été coupés. Pour limiter leur reprise, les souches ont été retournées ou évacuées.

 

Pourquoi couper des arbres ?

Cette opération poursuit deux objectifs.

D’une part, le défrichement permet d’accéder et d’intervenir sur les fossés. En effet, à l’heure actuelle ils assèchent le marais en accélérant l’évacuation de l’eau. Le comblement de ces tranchées permettra ainsi de rétablir le bon fonctionnement hydrologique du site. (Lire article suivant pour en savoir plus)

D’autre part, le déboisement vise à recréer des espaces ouverts pour préserver les espèces les plus menacées de disparition sur le site : les espèces liées aux prairies, comme l’œillet superbe, la swertie vivace ou l’azuré de la sanguisorbe.

 

Pour cette année, le défrichement est terminé. Il reprendra en 2020 sur les prochains secteurs à restaurer.