C’est maintenant un rituel : le Cen propose au moins une fois par an de réunir le réseau des Contrats Verts et Bleus (CVB) de la région Auvergne- Rhône-Alpes qu’il anime. Ces journées permettent de se rencontrer et d’échanger sur différentes thématiques liées au contrat vert et bleu (CVB) du territoire régional.

Le 28 janvier dernier, avait lieu une journée de partage. Parmi la trentaine de participants, se trouvait en grande majorité des collectivités porteuses de CVB, des structures invitées pour assurer des présentations et des éclairages particuliers : une agence d’urbanisme (EPURES), un bureau d’étude spécialisé dans la planification (BIONSIGHT), une association locale de protection de la biodiversité (LOPARVI), une chambre d’agriculture (Isère), ainsi que la DREAL, le Conseil départemental de l’Ardèche et plusieurs personnes des services de la Région AURA.

Le CVB est un outil proposé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui permet aux collectivités de mener des actions pour préserver et restaurer les continuités écologiques du territoire (programme de 5 ans) en impliquant de nombreux acteurs.

Tout au long de l’année, les membres de ce réseau peuvent échanger sur la plateforme TERR mise à disposition pour la Région.

©Magazine illustré Loire Forez Agglomération

La thématique 2022 : « Mise en perspective des outils pérennes de gestion des milieux naturels »

 

Les CVB concentrent souvent une partie de leurs actions sur des territoires naturels et agricoles présentant des enjeux de TVB. Ils ont la possibilité d’engager des actions d’investissement, et très vite la question se pose de la pérennité de ce qui a été engagé, préservé, restauré. Des outils pérennes pour la gestion de ces milieux existent, ils sont souvent complémentaires entre eux et portés/initiés par différents acteurs.

Pour ce thème, 4 angles de discussion ont été proposé :

 

  •         La connaissance et son partage, première étape pour la pérennisation ?  

L’accumulation de connaissance et la multiplication des actions en faveur de la TVB est par essence naturelle dans les CVB. Le partage semble être une étape importante pour la pérennisation des efforts d’investissement. Sur certains CVB, pour suivre les actions, les visualiser entre elles et partager la connaissance, des territoires utilisent le webmapping (cartographie en ligne). Les territoires du Pilat, de Saint-Etienne-Métropole et de Loire-Forez-Agglomération ont pu nous présenter leur outil.

  •         La mise en réseau ou la culture d’esprit d’équipe, garante de la pérennisation ?

Nombreux CVB organisent et stimulent un esprit d’équipe entre les partenaires par la mise en réseau, utile pour mettre en œuvre les actions, mais aussi pour garantir la pérennité des actions. Plusieurs contextes, souvent agricoles, ont été présentés : un réseau de viticulteurs dans le Pilat et vers Valence, le réseau SAGNE en faveur des zones humides en Auvergne, un focus sur la Bièvre en Isère…

  •         La pérennisation par la sécurisation : la planification et la maîtrise foncière

Dans l’aménagement du territoire, la planification s’inscrit par essence dans le long terme, elle permet d’inscrire dans le temps les investissements dans les projets de territoire. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU ou PLUi) est souvent mis en lien avec les actions du CVB, les périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN ou PENAP) sont des outils puissants pour préserver des espaces corridors. L’intervention Bureau d’étude BIONSIGHT a été précieuse pour comprendre comment la TVB se décline dans les outils de planification. Il nous conseil la lecture de son article : https://cybergeo.hypotheses.org/1119#more-1119

  •         La maîtrise foncière : un petit pas sur le terrain et un grand pas vers la pérennité ?

Il existe une multitude d’outils pour travailler sous l’angle foncier et placer certaines parcelles et certains espaces dans une perspective de préservation pour l’intérêt général. Un panel de différentes actions foncières a été partagé.

 

Fabien Billaud, en tant qu’animateur de ce réseau, qu’en retenez-vous ?

“ C’est une bonne occasion de mutualiser les connaissances et partager des retours d’expériences, mais également de renforcer les partenariats et les liens entre les différents acteurs et structures engagés dans la démarche CVB.

Pour moi la journée était très positive, avec une vraie dynamique collective entre les Conservatoires de la région ! Nous avons pu constater un ancrage très fort sur les territoires. Le fait que les Cen soient impliqués dans les différents CVB apporte en plus un regard et une animation transversale des enjeux de la trame verte et bleue, ainsi qu’un apport de connaissances.

Une prochaine journée est d’ores et déjà en cours de préparation !”

 

 

FOCUS

Aujourd’hui, le Réseau CVB Aura c’est une vingtaine de contrats verts et bleus en cours, qui représentent 1/3 de la surface de la Région Auvergne Rhône-Alpes !

Un CVB c’est :

  • un outil opérationnel déployé en 2006, d’abord en Rhône-Alpes puis en Auvergne au service des territoires et co-construit par ses acteurs.
  • la déclinaison locale de la Trame Verte et Bleue (TVB) du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET).
  • destiné à mettre en œuvre des actions pour préserver et remettre en bon état la trame verte et bleue d’un territoire, sur des territoires « prioritaires ».
  • des démarches territoriales impulsées par la Région mais pilotées par une structure porteuse locale dont le périmètre d’intervention couvre des entités TVB cohérentes et fonctionnelles.
  • un document construit sur la base du volontariat et de l’implication des acteurs locaux et conclu sur la base d’un programme d’actions détaillé, planifié sur une période de 5 ans précisant les engagements techniques et financiers des financeurs et des maîtres d’ouvrage.