Le Crieur des tourbières poursuit sa tournée dans le Haut-Beaujolais (69)

Le 3 juin dernier, le Crieur des tourbières s’est donné en spectacle à l’occasion de la Fête du fin gras du Mézenc, à Freycenet-la-Cuche (43). Un triomphe ! Il continue sa tournée à travers la région et pose prochainement ses bagages dans le Rhône. Retrouvez-le pour trois nouvelles représentations, les 27, 28 et 30 juin, dans le Haut-Beaujolais.

Retour sur le succès du Crieur en Haute-Loire (43)

Dimanche 3 juin, les Conservatoires d’Auvergne et de Rhône-Alpes se sont retrouvés à la Fête du fin gras du Mézenc pour tenir un stand dédié aux tourbières. Pas moins de 300 personnes sont venues glaner des informations et échanger avec les équipes. Plusieurs d’entre eux avaient vu l’annonce du Crieur dans le programme des festivités et ont souhaité déposer leurs petits mots dans la boîte à messages prévue à cet effet. Le Crieur a également parcouru la fête à vélo pour recueillir les déclarations que les visiteurs souhaitaient faire. Une première criée s’est tenue en milieu d’après-midi sur le grand podium, devant un parterre de plus de 500 spectateurs. Le public était conquis ! Une deuxième restitution s’est déroulée en fin de journée devant notre stand, dans une ambiance plus intimiste mais non moins hilarante, grâce à la trentaine de participants restée pour partager ce moment ludique et drolatique !

Retrouvez l’album photos de l’évènement sur notre page facebook

 

Trois dates dans le Haut-Beaujolais

Le Crieur des tourbières revient pour trois nouvelles représentations à ne surtout pas manquer !
  • mercredi 27 juin à Monsols dans le cadre du festival Ça coule de source. La criée se fera à 16h sur la place de la mairie.
  • jeudi 28 juin à Chénelette. Rendez-vous à 19h au restaurant Chez Annette pour une criée publique en intérieur.
  • samedi 30 juin à l’étang de Poule-les-Echarmeaux. Après une balade naturaliste de 17h à 19h, un pique-nique est organisé au bord du plan d’eau de Poule-les-Echarmeaux. La criée débutera quant à elle à 20h devant la cabane de la Société de pêche ” La Truite Poulonne”

 


Le Crieur des tourbières

 

Un spectacle pour (re)découvrir les zones humides

Souvent méconnues du grand public, les tourbières ont parfois l’image de lieux insalubres et inquiétants. Or elles abritent une biodiversité remarquable et rendent de nombreux services à la collectivité (épuration naturelle de l’eau, recharge des nappes phréatiques, etc.). Afin de partager avec la population un autre regard sur ces milieux  discréditées à tort, le Conservatoire d’espaces naturels a choisi de proposer une animation artistique à l’approche décalée et originale, le Crieur des tourbières.

 

Un moment de théâtre et de rencontre avec le public

Le crieur de rue était autrefois une personne chargée d’annoncer au public les informations locales. Dans les campagnes le garde champêtre assumait cette fonction. S’inspirant directement de ces pratiques, le Crieur des tourbières arpente les rues avec sa boite à messages. Son objectif ? Partir à la rencontre des habitants, commerçants, pour récolter les histoires, légendes, rumeurs, anecdotes,… bref tout ce que les personnes souhaitent raconter à propos des tourbières, voire même de tout autre chose ! Pour le plaisir des grands et des petits, il déclame sur la place publique les messages qu’il a collectés. Cette restitution sous forme de spectacle d’art de rue dure entre 30 et 45 minutes et est suivi d’un échange avec le comédien et les équipes du Conservatoire.

 

Un crieur de rue professionnel pour un spectacle itinérant

Après avoir travaillé au sein de différentes compagnies de théâtre, Gérald Rigaud, comédien, artiste de rue, s’est autoproclamé Crieur public du quartier de la Croix- Rousse à Lyon, dès 2004. Il rencontre un véritable succès public et médiatique avec des messages qui déroutent, dérangent ou provoquent, comme autant d’échantillons de la diversité humaine. La fonction de porte-parole du « Ministère des Rapports Humains » comme il aime à se présenter, offre alors un terrain d’action transversal entre différent milieux sociaux, culturels. Il devient le Crieur des tourbières le temps d’un été, pour valoriser les zones humides aux côtés du Conservatoire et effectuera une tournée en Haute-Loire, dans le Rhône, l’Ardèche et la Loire jusque fin août. Il partira à la rencontre des populations pour faire connaître les sites tourbeux, leurs avantages et les enjeux liés à leur préservation.

 

AGENDA :

Mercredi 27 juin – à l’occasion du Festival Ça coule de source à Monsols (69)

Jeudi 28 juin – Au restaurant Chez Annette à Chénelette (69)

Samedi 30 juin – Au plan d’eau de Poule-les-Echarmeaux (69)

Lundi 23 juillet – à l’occasion d’une balade autour du Lac de Devesset (07)

Dimanche 19 août – à l’occasion de la brocante à Gumières (42)

 

Pour en savoir plus :

Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes www.cen-rhonealpes.fr

Conservatoire d’espaces naturels Auvergne www.cen-auvergne.fr

Gérald Rigaud, comédien de la compagnie « Ministère des Rapports Humains »  http://www.ministeredesrapportshumains.com

 

 

 

 

 

 

Cofinancé par l’Union européenne.

L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.

Projet réalisé grâce au soutien financier des agences de l’eau RMC  et de Loire-Bretagne et le département du Rhône.