IMG_0306

Sur la crête des monts du Forez, entre Loire et Puy-de-Dôme, le site des Jasseries de Colleigne est reconnu depuis longtemps pour son patrimoine naturel remarquable, ainsi que pour son intérêt agro-pastoral et paysager.

Sur les hautes chaumes du Forez, l’activité pastorale a largement façonné et entretenu les paysages. Traditionnellement, ces vastes étendues étaient utilisées en complément des ressources fourragères de l’exploitation agricole située en contrebas. De petits troupeaux de vaches laitières y montaient à la belle saison. Tout le travail s’organisait alors autour de la jasserie. Nom donné aux fermes d’estive, les jasseries comprenaient un fenil pour conserver le foin, l’étable et une partie habitable où on fabriquait la célèbre fourme de Montbrison. Après la traite, les bouses de vache étaient évacuées sur les parcelles grâce à ingénieux système de rigoles. Les herbages ainsi enrichis, appelés fumades ou fumées, donnent un foin d’excellente qualité !

Cette activité pastorale traditionnelle a permis de conserver une belle mosaïque de landes, tourbières et prairies de montagne. En forte régression en France, ces milieux regorgent de trésors : les tourbières d’altitude abritent par exemple de nombreuses espèces remarquables, comme la grassette et la droséra, deux plantes carnivores.

Pour maintenir ce patrimoine naturel d’exception malgré l’abandon du système d’exploitation traditionnel, une réserve naturelle a été créée en 1985 sous l’impulsion des propriétaires du site, et sa gestion a été confié au Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes. En 2009, le site a obtenu le statut de réserve naturelle régionale.

Actualités du site

En savoir plus

Contact :Sébastien Barthel

Ecrire au chargé(e) d’études