Les tourbières sont des lieux magiques, certaines sont des témoins des dernières périodes glaciaires avec la flore qui était présente à l’époque, d’autres ont été largement favorisées par les pratiques humaines des siècles passés. Le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est impliqué dans la gestion de plus de 20 tourbières du Massif central dans les départements de l’Ardèche, de la Loire et du Rhône.

Ce sont les multiples intérêts et fonctions de ces écosystèmes qui ont motivé les interventions du Conservatoire depuis plus de 20 ans : rôles dans le cycle et la qualité de l’eau, biodiversité remarquable, patrimoines géologique et paysager.

Ainsi le Conservatoire a obtenu le soutien de financements européens, des Agences de l’Eau Rhône-Méditerranée et Corse, et Loire Bretagne, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, et des Départements de l’Ardèche, de la Loire et du Rhône pour mettre en œuvre un programme d’envergure sur les tourbières du Massif central sur quatre ans visant à améliorer le bon fonctionnement de l’hydrosystème « tourbière » et développer une bonne sensibilisation à cet écosystème patrimonial utile à la société.

 

De toute part il faut agir !

Sur le Plateau ardéchois, dans les Monts du Forez ou dans le Beaujolais, le CEN met en œuvre les travaux nécessaires pour entretenir et, quand nécessaire, restaurer des tourbières. L’enjeu est que la nature puisse reprendre ses droits et garantir qu’on puisse voir encore longtemps des droséras ou des gentianes pneumonanthes.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=qBPtI71USNI&w=560&h=315]

En savoir plus sur les actions menées à l’échelle nationale

 

C’est la fête !

La fête des tourbières est devenue un événement à ne pas louper depuis qu’elle a été proposée aux communes en 2018. Un temps fort en Ardèche pour que vivent les tourbières.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Geoo409Ml8g&w=560&h=315]

 

Le crieur des tourbières

Pour venir crier la belle nouvelle, le CEN a délogé un crieur de rue pour l’amener à la campagne, dans le Forez, le Beaujolais et le Plateau ardéchois. L’enjeu est simple : par le spectacle qu’il propose, le mélange de messages propres aux préoccupations locales et ceux liés aux tourbières, le CEN mise sur une forte attention portée par les citoyens aux sujets évoqués et une meilleure envie de préserver ces zones humides. Et ça marche !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=xt9v23jfB_0&w=560&h=315]

 

Les tourbières, une chance pour le territoire !

En Ardèche un travail s’est engagé en 2019 pour mettre ces magnifiques zones humides au cœur du développement des territoires. Comment les tourbières peuvent trouver un rôle dans la socio-économie locale et, de ce fait, s’en trouver préservées ? Diverses initiatives émergent, liées au tourisme et à la découverte du patrimoine ou tout simplement à sa réappropriation par les citoyens.

 

Un film pour sensibiliser les propriétaires forestiers

Le CEN Rhône-Alpes a sorti un film destiné à convaincre les propriétaires forestiers d’éviter de boiser, de restaurer d’anciennes plantations et surtout de mieux considérer les tourbières et autres zones humides forestières. Dans ce film, trois propriétaires d’origine et de convictions différentes témoignent, des agents du Centre régional de la propriété forestière analysent et expliquent quels sont les enjeux réels de ces espaces improductifs sur le plan sylvicole et précieux pour préserver notre ressource en eau et la biodiversité.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3sxRl9mcWoU&w=560&h=315]