L’observatoire régional de la biodiversité se renforce

ça y est, le nouveau Pôle régional invertébrés est officiellement sorti de sa phase de préfiguration ! Il est désormais doté de son logo définitif, et sa charte a été actualisée (voir le site internet). Il a pour vocation d’aider à préserver la faune invertébrée du territoire en proposant comme services un partage des connaissances, une incitation à participer aux programmes d’inventaire ou de protection en cours, avec la possibilité de consulter des spécialistes.

C’est le troisième pilier de l’observatoire régional de la biodiversité. Le premier mis en place, le Pôle flore habitats s’est étendu vers la fonge (voir le site internet), ce monde souvent négligé des champignons. Il est efficacement animé par les Conservatoires nationaux botaniques. Quant au Pôle gestion des milieux naturels (voir le site internet), animé par les CEN Rhône-Alpes et Auvergne, il permet de tisser et de renforcer des liens entre les acteurs de la gestion des espaces naturels de la région, de faciliter la diffusion des données de gestion disponibles, d’encourager le transfert de compétences et de favoriser, in fine, le développement de politiques concertées. Une nouvelle stratégie du Pôle gestion des milieux naturels est en réflexion pour l’orienter vers un pôle dédié à la connaissance des interactions entre la biodiversité et les activités humaines au sens large, dans le cadre du Plan régional d’actions biodiversité en Auvergne-Rhône-Alpes 2019-2022.