Depuis des années, le CEN a développé un savoir-faire en matière de prise en compte de la biodiversité dans les exploitations agricoles. En appui aux territoires sur des programmes agri-environnementaux et climatiques, il réalise des diagnostics auprès d’exploitants, du conseil et, aujourd’hui, une nouvelle publication recense des expériences et des témoignages d’agriculteurs. Oui, la biodiversité peut être un atout pour l’exploitant !

 

Travailler auprès des agriculteurs

  • Mi-juin, deux demi-journées de terrain étaient proposées à des agriculteurs de la plaine du Forez (42), l’une sur Sainte-Foy-Saint-Sulpice, l’autre sur Civens. L’objectif : travailler sur les plantes indicatrices des pratiques en prairies permanentes et déceler ainsi les éventuels problèmes de sur-piétinement, d’excès d’azote… en proposant quelques optimisations.
    Le Conservatoire botanique du Massif central et la Chambre d’agriculture étaient également impliqués dans l’organisation de ces échanges.
  • Dans le Pilat, c’est partie pour le suivi des prairies naturelles humides qui sont sous les feux de la rampe depuis deux ans dans le cadre d’un programme scientifique. Une personne du CEN passe chaque année à la même période afin d’évaluer l’impact des pratiques de chaulage sur certaines prairies et l’évolution d’anciennes plantations de résineux en prairies sur d’autres secteurs.
  • Plus proche de l’agglomération lyonnaise, dans le cadre d’un PAEC sur ce territoire, un accompagnement est en cours auprès d’exploitants ayant souscrit le contrat « entretien de haie ».  Il vise à les aider à structurer une haie appropriée pour accueillir des espaces auxiliaires, choisir les bons outils et les bonnes périodes pour l’entretenir…

  

Une nouvelle édition indispensable

Au sein d’une exploitation, la biodiversité se vit au quotidien. Les expériences ne manquent pas : l’un innove pour tirer parti de zones humides, l’autre favorise une espèce prédatrice d’un ravageur… c’est dans la discussion avec des agriculteurs et leurs témoignages que beaucoup de ces expériences peuvent être transposées sur d’autres territoires, d’autres exploitations.

Tel est l’enjeu de ce cahier technique : inciter à mieux tirer parti de la biodiversité à divers échelons de l’exploitation, afin d’en favoriser l’expression et d’en récolter les fruits. Ce document tente de montrer sur quels éléments il est possible d’agir afin de favoriser les services que procure la biodiversité, pour une meilleure qualité d’agriculture.

Il est structuré sous la forme de fiches techniques : le regard est porté progressivement du sol à la ferme, des grands types de végétations à l’environnement socio-économique, avec un regard particulier sur l’eau. Des fiches pratiques complètent le dispositif en apportant des solutions concrètes qu’il est possible de mettre en œuvre sur l’exploitation, l’ensemble étant fortement étayé de témoignages et d’expériences de terrain.

Nos propositions sont loin d’être exhaustives. Puissent-elles inciter à développer d’autres expériences positives pour une agriculture vertueuse avec la biodiversité comme atout.

Le résultat est disponible sur : https://www.cen-rhonealpes.fr/la-biodiversite-un-enjeu-pour-lexploitation/

Diffusion auprès des chambres d’agriculture, des organismes techniques agricoles et du réseau d’institutions, lycées agricoles et gestionnaires d’espaces naturels.