Dans le département de la Loire, une charte des bonnes pratiques agricoles en zones humides

Suite à l’élaboration d’un inventaire des zones humides de plus d’1 hectare, le Département associé aux services de l’Etat a travaillé en 2018 avec la Chambre d’agriculture et le Conservatoire d’espaces naturels pour proposer aux exploitants une meilleure prise en compte des zones humides.

Si la gestion des zones humides touche une multitude d’acteurs, c’est en premier lieu la profession agricole qui est concernée. Aussi les principaux syndicats agricoles se sont largement associés à la réalisation d’une charte de bonnes pratiques, ainsi que les acteurs de contrats de rivière et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne.

Les objectifs visés par ce document :

  • engager ou conforter les exploitants agricoles de la Loire dans des techniques d’exploitation compatibles avec les enjeux liés aux zones humides (eau, biodiversité) ;
  • répondre aux principales préoccupations des exploitants remontées du terrain lors de l’inventaire, aux niveaux technique et réglementaire.

A travers 12 pages techniques et illustrées, ce travail collectif montre que la gestion agricole des parcelles en zones humides est garante de leur maintien mais qu’elle doit être circonscrite techniquement. Elle s’appuie particulièrement sur des retours d’expériences reproductibles et des témoignages d’exploitants agricoles qui ont mis en œuvre des pratiques nuancées, plus favorable à la préservation de ces milieux et de la qualité des eaux.

Aujourd’hui cette charte est en train d’être diffusée auprès des exploitants agricoles, des services techniques concernés, à l’échelle de la Loire, sachant qu’elle constitue aussi une référence susceptible d’inspirer d’autres région ou départements.

Téléchargez la charte des bonnes pratiques agricoles en zones humides