Les pelouses sèches de la vallée de l’Eyrieux au cœur des attentions !

Les pelouses sèches sont des milieux composés d'”herbes” basses qui se développent sur des sols peu épais, pauvres en nutriments et relativement secs. Avec les landes sèches, elles sont parmi les premiers espaces ayant souffert de la déprise agricole et de plantations forestières. C’est notamment le cas dans la vallée de l’Eyrieux en Ardèche.

Conscient de ces enjeux, le Cen Rhône-Alpes a réalisé en 2015 une étude des pelouses sèches de ce secteur avec comme objectif d’identifier celles à fort intérêt écologique et bénéficiant d’un contexte favorable à la mise en place de démarches de préservation (acteurs locaux intéressés, possibilités de maîtrise du foncier…). Au final, sur 26 sites potentiels, 6 sont ressortis comme prioritaires. Parmi eux, le site de la Fare à Saint-Etienne-de-Serre figure en tête de liste : ancienne coulée basaltique, ce promontoire rocheux abrite plusieurs espèces remarquables, telles que l’orchis punaise (protégée au niveau national) et l’achillée tomenteuse (protégée au niveau régional). Accessible par d’agréables chemins de randonnée, le site offre une vue imprenable, qui s’étend à 360° sur les monts et vallées alentours et jusqu’au Mont Blanc par temps clair…

Dans la continuité de cette étude, le CEN a noué des contacts localement et, en septembre 2016, la commune de Saint-Etienne-de-Serre a signé une convention sur sa parcelle du site de La Fare. Le 27 septembre, une randonnée-goûter organisée sur le site était l’occasion d’échanger avec les habitants des alentours et de recueillir leurs attentes pour l’avenir du site, posant ainsi les premières pierres pour l’élaboration du futur plan d’actions concerté. D’autres partenariats sont en émergence sur les autres secteurs concernés. Un vaste programme qui est mis en œuvre grâce au soutien financier de l’Etat et de la Région.

Télécharger l’étude “Pelouses sèches de la vallée de l’Eyrieux : étude de faisabilité d’un programme de préservation et de gestion”