Les tourbières du Massif central

Monts du Forez

C’est une chance pour les territoires… et pour leurs habitants de disposer de tourbières. C’est le message que l’on tente de faire passer à travers un programme biannuel qui couvre la partie est de ce vieux massif, aidé pour cela par l’Union européenne dans le cadre de fonds FEDER.

Ce programme est une aubaine pour une prise en compte efficace des tourbières et pour drainer les budgets nécessaires à la concrétisation des actions envisagées. Aux côté de l’Union européenne, ce sont la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les deux Agences de l’eau concernées, les Départements de la Loire, du Rhône et de l’Ardèche qui s’investissent auprès du CEN pour mener à bien ce programme.

Mesure niveau d’eau sur piézomètre – Tourbière de Sagne Redonde

En quoi consiste-t-il ? Un peu de restauration de sites dégradés, de la mise en œuvre d’une gestion appropriée et durable, entre autre par l’installation de pâturage, un soupçon d’analyses scientifiques visant à mieux comprendre ces milieux humides toujours assez secrets et à mieux évaluer l’impact de la gestion pratiquée. C’est enfin divers actions de sensibilisation dont l’objectif est de permettre une réappropriation des tourbières par les citoyens.

Deux années pour réaliser ce travail, une connexion précieuse avec le pôle national relais sur les tourbières et un espoir que les tourbières continuent à jouer leur rôle dans notre société, dans l’accumulation d’eau et la régulation des cours d’eau comme dans l’imaginaire qui perdure lors des soirées d’hiver. Peut-être découvrirons-nous prochainement quelques délicieux farfadets et fées des eaux oubliées dans un fond de bibliothèque ?